Noir, Horreur, Science-Fiction, Romance, Comédie, Biographie, etc. Autant de termes que vous avez certainement croisés dans le monde du cinéma. Mais, savez-vous vraiment à quoi correspond chacun de ces termes ? Voici un bref guide des genres les plus courants du cinéma.

Les genres populaires

Il s’agit de genres cinématographiques bien connus. Ces films représentent la majorité des productions de films du Box Office tous les ans.

Le film dramatique

En termes simples, le film dramatique est un récit dont le message est censé être plus sérieux que comique. Ces films peuvent être très tristes, réalistes ou même optimistes. On pense notamment à des titres comme Titanic (1997).

Le film biographique

Le film biographique relate généralement l’histoire d’un sujet. Il peut s’agir d’une personne, d’un animal, d’un lieu ou même d’un groupe. Ces films ont parfois une valeur historique réelle. D’autres fois, ils peuvent introduire des éléments de fiction ou de conjecture non vérifiables. Bohemian Rhapsody (2018) en est un bon exemple.

Le film Thriller

Le thriller est souvent confondu avec le film d’horreur et d’épouvante. Et pour cause : le film de thriller a pour mission de créer du suspense, de l’excitation, de la surprise et de l’anxiété chez les spectateurs. Un cocktail que la plupart des films d’horreur parvient à reproduire à la perfection. Un classique du genre est Seven (1995).

Les genres moins connus

En dehors des genres populaires, il y a des films qu’on ne retrouve généralement que dans les étagères de vidéothèques spécialisées ou chez les collectionneurs.

Le film d’auteur

Le film d’auteur est un genre hybride. Il s’agit moins des formats narratifs ou des thèmes évoqués mais plus du caractère artistique du réalisateur. En général, les films d’auteur sont portés de l’écriture à la réalisation par la même personne. Toute l’expression artistique du créateur y est donc retranscrite. Netflix y consacre d’ailleurs une catégorie.

Le film Noir

Le film Noir est une création du cinéma hollywoodien. C’est un genre dans lequel le cynisme atteint son paroxysme et qui porte un regard critique et désapprobateur sur la société moderne et tous ceux qui la composent. On pense à des titres comme Sin City (2005).

Il est utile de préciser que ces genres ne sont pas étanches. Ils se mélangent les uns aux autres pour donner naissance à des thrillers psychologiques, des comédies d’horreur, des mélodrames, de la science-fiction biographique et ainsi de suite.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *