Il y a des inventeurs et génies dont les noms sont devenus indissociables de leurs créations. On pense notamment aux frères Wright pour l’aviation, à Einstein pour la théorie de la relativité et aux frères Lumières pour le cinéma. Cependant, on aurait tort de réduire l’histoire de tout un art à ses créateurs. En effet, le cinéma tel qu’on le connaît de nos jours, est le fruit de grandes évolutions et des nombreuses contributions d’inventeurs, d’ingénieurs et de talents créatifs…

Les innovations technologiques

Les frères Lumière ne sont pas les premiers à avoir mis au point la technologie cinématographique. En effet, l’un des premiers prototypes est attribué à Edison avec son Kinetoscope. Toujours est-il que le succès du dispositif des frères Lumière à Paris en 1895 ravit rapidement la vedette aux autres technologies sur le marché.

Jusque-là, les films étaient en blanc et noir et le sont restés encore longtemps. Il faudra attendre 1906 pour que la couleur commence à être efficacement introduite dans les films. C’est le procédé Kinemacolor britannique qui ouvre le bal en 1909. La technologie couleur du cinéma n’a vraiment été raffinée et rendue accessible qu’à partir de 1915 avec des films comme Le Magicien d’Oz (1939) et Autant en emporte le vent (1939).

L’industrie du cinéma

L’évolution du cinéma c’est également l’évolution des formats, des structures narratives, des sujets et des méthodes employées. L’avènement de la technologie cinématographique a permis à de nombreux pays de développer leur cinématographie nationale. On pense notamment aux puissances européennes du tournant du siècle, aux États-Unis mais également au Japon pour ne citer que ceux-là.

Ces industries ont considérablement grandi pendant la Première Guerre Mondiale. Une époque où le film s’est rapidement transformé en outil de propagande. C’est à cette même époque que les formats modernes du cinéma ont commencé à voir le jour. Cela dit, aucun progrès ne peut réellement s’affranchir des efforts de réglementation.

Dans le monde du cinéma, c’est le Code Hays qui entra en vigueur en 1934 qui fit office de norme réglementaire. Appliqué jusqu’en 1968, il deviendra une sorte de boussole morale et éthique de la création cinématographique hollywoodienne. Bien que ces normes s’appliquent uniquement aux films américains, les cinéastes désireux d’atteindre ce marché étaient forcés de s’y plier.

Le cinéma aujourd’hui

Aujourd’hui, le cinéma s’est transformé au-delà de toutes les attentes et espérances de ses premiers pionniers. Les salles de cinéma se comptent aujourd’hui par dizaines, voire centaines de milliers. Dans chaque salon, les spectateurs peuvent accéder aux derniers titres en un temps record. La qualité de l’image permet de créer une immersion tri-dimensionnelle inégalée. Et les récits cinématographiques s’ouvrent toujours plus sur des mondes imaginaires, des sujets percutants et des réalités qui nous sont proches.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *